Les clôtures composites

La clôture composite : une solution sans entretien et durable

Le bois composite est un matériau innovant qui connait un succès grandissant en aménagement extérieur pour ses nombreux avantages tels que sa résistance aux intempéries, son entretien quasi inexistant et sa durée de vie…
La clôture composite commence à rattraper son retard sur la terrasse composite, que l’on voit de plus en plus dans les jardins.
De nombreux matériaux sont à votre disposition pour la clôture, faisons un zoom sur la clôture en bois composite. Composé de bois et de plastique recyclé, la clôture composite imite parfaitement l’aspect du bois naturel avec son veinage si particulier et ses nuances de couleur.
On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur la clôture composite dans cet article.

Qu’est-ce que le bois composite ?

Le bois composite est fabriqué avec un mélange de fibres de bois et de polyéthylène, auxquels sont ajoutés un adjuvant et un colorant qui va donner la teinte de la lame. Souvent, les fabricants se servent des sciures de bois fournis par les scieries et autres usines ou le bois est transformé. La matière plastique est généralement issue du recyclage lorsque le procédé de co-extrusion de la lame est utilisé. Ainsi, une lame en bois composite peut être composée à 95% de matière recyclée.

En plus d’utiliser des déchets recyclés pour sa fabrication, les produits en bois composite sont durables avec une durée de vie de plusieurs dizaines d’années et des garanties fabricant allant jusqu’à 25 ans.

Sa robustesse et sa résistance reposent beaucoup sur la proportion entre tous les composants. D’où le succès de la clôture composite avec une grande proportion en fibres de bois. Généralement, la proportion de la combinaison en bois du composite varie entre 40 et 60 % de fibre de bois et 40/50% de matière plastique. Puis, il ne reste plus qu’à mouler et avoir une finition alvéolaire ou pleine selon le cas.

Qu’est-ce qu’une clôture en bois composite ?

La clôture en bois composite est arrivée sur le marché en France assez récemment. Mais elle intéresse un nombre grandissant de consommateurs, notamment en raison de son aspect moderne, sans entretien inexistant et sa durée de vie. Une telle structure s’adapte bien à tout type d’environnement, de la maison traditionnelle à la maison style architecte. Elle offre un excellent rapport qualité/prix et est à la fois durable et robuste.

La clôture composite est proposée sous forme de lames emboitables qui peuvent être combinées avec des décors de remplissage, des décors ajourés pour laisser passer la lumière ou encore d’autres types de lames telles que celles en aluminium.

Les lames en bois composite sont composées de particules de bois issues du recyclage. Ce matériau est associé avec de la résine de polymère. Les fabricants privilégient souvent le PVC, le polypropylène ou encore le polyéthylène. Ces composants confèrent au bois une plus grande résistance.

Ce qui est sûr, c’est qu’une clôture en bois composite a l’avantage d’être imputrescible et résistante aux rayons UV. Vous pouvez opter pour ce matériau même si vous vivez dans une région humide ou fortement exposée au vent et au soleil. Il ne nécessite pas non plus de traitement contre les insectes et est imperméable.

Comment l’entretenir ?

L’avantage avec la clôture en bois composite, c’est qu’il ne demande aucun entretien. Mais comme toutes les structures se trouvant à l’extérieur, elle se couvre de poussières au fil du temps. Pour bien éliminer toutes les impuretés qui s’y collent, un nettoyage une ou deux fois par an s’impose. Pour ce faire, munissez-vous d’un nettoyeur à haute pression et laver la clôture de fond en comble. Certains s’adonnent à ce grand nettoyage à la fin de la période hivernale afin de redonner un coup de jeune au bois composite. Il est possible de se servir d’un produit anti-mousse si le fabricant n’interdit pas son usage.

Comment bien l’installer ?

L’installation d’une clôture en bois composite reste très accessible sachant qu’il n’y a pas de vis ni perçage à prévoir. Chaque élément est prévu pour s’assembler dans l’autre pour avoir une finition haut de gamme ne laissant apparaitre ni vis, ni perçage… La vidéo ci-dessous vous explique en image les différentes étapes de l’installation.

La partie la moins simple sera la fixation des poteaux qui se fera soit par un ancrage à visser au sol ou à sceller dans le béton. Afin de solidifier la clôture, chaque lame est fixée à des poteaux en aluminium dans la plupart des cas. Le bois dur constitue également un excellent support. Vous pouvez opter pour la configuration qui vous convient le mieux : horizontale, verticale, inclinée…

Les montants doivent être bien scellés dans le sol afin de maintenir l’ensemble qui sera très lourd. Ils sont chevillés avec des plots ou encore des longrines pour la fondation en béton. Après la pose, le professionnel va effectuer beaucoup de vérifications afin de s’assurer que votre clôture est bien solide. Il faut aussi qu’elle soit très stable. Si ce n’est pas le cas, des rectifications sont à prévoir.

Une alternative au bois exotique

Le bois composite imite à la perfection le bois exotique. Grâce à de grands progrès dans le process de fabrication, chaque lame fabriquée est unique avec un veinage singulier qui imite les pores et les irrégularités du bois naturel.

Grâce aux colorants, il est désormais possible d’imiter parfaitement les bois exotiques avec des nuances de couleurs chaudes. Le Teck ou encore l’Ipé sont des couleurs vives qui donnent beaucoup de charme aux extérieurs.

Cela s’avère être une alternative plus responsable au bois exotique qui provient des forêts tropicales en danger d’extinction. De plus, le bois composite est fabriqué à partir de déchets recyclés et dispose d’une très grande durée de vie, ce qui réduit son impact environnemental.

Le Blog d’Ecodrop, c’est aussi: