Nettoyage de fin de chantier : que faut-il savoir ?

Une fois des travaux d’aménagement ou de rénovation réalisés et terminés, de nombreux déchets, poussières et autres particules toxiques peuvent persister sur les lieux. Un nettoyage ainsi qu’un assainissement rigoureux sont essentiels pour assurer un espace de vie sain et utilisable.

Pourquoi un nettoyage rigoureux est-il essentiel après des travaux ?

Lorsqu’un chantier prend fin dans des bureaux, une maison ou un appartement, beaucoup de résidus, de déchets et même de matériaux peuvent persister. Habiter ou travailler dans les locaux en l’état est impensable et pourrait même se révéler dangereux. C’est pour cette raison qu’il existe une étape spéciale de « remise à neuf » des lieux avant de rendre les clefs au propriétaire.

En effet, les peintures et colles, lorsqu’elles sèchent, dégagent une grande quantité de composés organiques volatiles (COV) ou de molécules toxiques risquant d’être inhalées par les habitants des lieux. Celles-ci peuvent être sources d’intoxications ou d’irritations aiguës chez les enfants et les adultes.

Pour plus de sécurité, il est généralement recommandé de faire appel à une société spécialisée dans le nettoyage post travaux, équipée d’outils professionnels et adéquats.

Quelles sont les obligations de nettoyage après des travaux ?

Les artisans ont pour obligation de laisser leurs chantiers propres, débarrassés des déchets et de tous éléments risquant de mettre en danger la sécurité des usagers. C’est la norme NF P03-001, relative aux travaux du bâtiment qui décrit précisément les éléments à respecter.

Cette réglementation entre également en jeu lorsque plusieurs artisans se succèdent sur les travaux d’un même chantier. Chacun des intervenants se doit de laisser derrière lui des lieux dégagés afin de faciliter les missions suivantes.

Les étapes essentielles pour un nettoyage complet du chantier

Avant de pouvoir utiliser de nouveau les locaux dans lesquelles des travaux se sont déroulés, plusieurs étapes de nettoyages doivent se succéder afin de garantir un environnement sain.

  • Évacuation des matériaux et débris
    Il s’agit ici d’enlever tous les éléments tels que les gravats, le ciment, les pierres, les chutes de bois, de PVC ou encore les substances présentes en excès. Tous les encombrants sont débarrassés et après cette étape, les lieux doivent être complètement vides de tout déchets volumineux.
  • Dépoussiérage du chantier
    La totalité des travaux, des plus petits au plus grands génèrent une grande quantité de poussière à l’intérieur des locaux. Elle a tendance à se déposer partout : sur le sol, les murs, le plafond, les escaliers, les portes et même les fenêtres. Il faut donc aspirer et laver toutes les surfaces plusieurs fois pour venir à bout de ces particules.
  • Nettoyage des surfaces et revêtements
    Lors de cette étape, il faut éliminer tous les surplus de matières tels que les colles et les résines, puis nettoyer avec de l’eau, des produits et des outils toutes les surfaces. Une fois toutes ces opérations effectuées, plus aucune tâche ne doit rester.
  • Nettoyage des vitrages
    Une importance particulière est apportée à la propreté de vitres et fenêtres qui doivent parfois être dégraissées, lavées et lustrées.
  • La désinfection et l’aération des locaux
    Toute dernière étape avant que les propriétaires puissent reprendre possession des lieux. Toutes les surfaces sont soigneusement désinfectées puis le bâtiment est aéré durant plusieurs heures afin de permettre un renouvellement complet de l’air.

Le Blog d’Ecodrop, c’est aussi :