Gestion de déchets dangereux pour les particuliers : comment ça fonctionne ?

Lors de travaux de rénovation ou d’aménagement, il est fréquent de générer plusieurs types de déchets tels que des gravats, des pierres ou encore des plaques de plâtre. Ces déchets sont relativement faciles à faire évacuer, en simple dépôt en déchetterie ou en collecte. Cependant, lorsqu’il s’agit de déchets dangereux, l’enlèvement est souvent réglementé et bien plus contrôlé. On vous explique tout dans cet article.

Déchets dangereux : de quoi parle-t-on exactement ?

Les déchets industriels dangereux sont des produits contenant des substances potentiellement dangereuses pour la santé ou pour l’environnement. Ils peuvent être explosifs, inflammables, irritants, mutagènes, toxiques, infectieux ou sensibilisants.  Ils nécessitent donc un transport, un suivi ainsi qu’un traitement adapté et particulièrement rigoureux. Il est également obligatoire d’émettre un BSDD (bordereau de suivi des déchets dangereux), et de le faire remplir par l’ensemble des parties prenantes de l’évacuation afin d’avoir une preuve de prise en charge légal par un exutoire spécialisé.

Voici quelques exemples de déchets dangereux les plus fréquemment rencontrés dans le secteur du bâtiment* :

  • Produits contenant de l’amiante (liée ou libre)
  • Aérosols
  • Hydrocarbures
  • Déchets d’équipement électrique et électroniques (DEEE) contenant des substances dangereuses (ex : frigos)
  • Bois traités
  • Plomb
  • Huiles
  • Piles
  • Peintures, Vernis, solvants, …

* Liste non exhaustive.

Comment se débarrasser de ses déchets dangereux ?

Lorsqu’on est un particulier, on ne s’attend pas toujours à tomber sur des déchets dangereux lors de travaux. La première étape est donc de les identifier. Une fois leur typologie déterminée, il faudra ensuite savoir à qui les confier. Il existe beaucoup de sociétés permettant de faire évacuer des déchets dangereux, mais les prix peuvent varier du simple au triple pour la même prestation.

Prenez également garde aux personnes se faisant passer pour des entreprises sur des sites comme Leboncoin.  Affichant des tarifs extrêmement bas, ils promettent de déposer vos déchets en exutoire spécialisés, mais bien souvent, ces derniers se retrouvent jetés dans la nature et aux bord des routes. Bien que ces offres puissent paraître alléchantes, faites attention : le producteur du déchet en est le responsable jusqu’à son élimination ou son recyclage. Ainsi, si ces derniers sont retrouvés dans la nature par les autorités, c’est vous qui risquez d’être sanctionné. Pour un particulier, l’amande pourra s’élever jusqu’à 500€ et pour les professionnels cela peut monter jusqu’à 75 000€ s’accompagnant parfois d’une peine de prison de 2 ans maximum.

Après avoir choisi votre prestataire, un conditionnement particulier sera probablement nécessaire. Pour les plaques de fibrociment en amiante par exemple, il faut les emballer précautionneusement dans des bigbags spécial amiante.

Enfin, une fois vos déchets collectés et déposés en déchetterie, n’oubliez pas de demander votre BSD (Bordereau de suivi des déchets) pour vous assurer de leur traitement légal.

Chez Ecodrop, nous assurons l’ensemble de ces étapes avec des délais courts et des tarifs compétitifs ! Appelez-nous au  01 84 80 37 74 ou remplissez le formulaire ci-dessous afin d’obtenir un devis gratuitement en moins de 2 heures.

FAITES VOUS RAPPELER PAR NOTRE SERVICE COMMERCIAL OU APPELEZ NOUS AU 01 84 80 37 74

Le Blog d’Ecodrop, c’est aussi :

Le Blog d’Ecodrop, c’est aussi :